Evangiles
Synoptiques

Evangiles selon Saint Jean , Saint Matthieu,
Saint Luc et Saint Marc

Ce site est destiné à l'étude des Evangiles selon
Saint JEAN, Saint MATTHIEU, Saint LUC et Saint MARC
Vous y trouverez l'intégralité des 4 Evangiles entrecoupés d'explications afin de mieux interpréter les textes.
Une aide à la compréhension de l'Esprit Saint est aussi disponible.

Saint Jean

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Jean entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Luc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Luc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Marc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Marc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

L'Esprit Saint

Qu'est ce que l'Esprit Saint ? Comment l'expliquer ? Comment se manifeste t-il ? Essayons ensemble d'y voir plus clair.

Évangile de Jésus,
le Christ de Dieu
selon Saint-matthieu

Chapitre 8 

LA PREDICATION DU ROYAUME DES CIEUX  

Dix miracles
Ce chapitre suit directement le verset du chapitre précédent, 7,28-29 que je vous invite à relire tout de suite afin de vous le remémorer; jusque-là. Matthieu, nous présentait Jésus, selon une méthodologie qui lui est bien personnelle  à savoir : Jésus apparaît un beau jour dans la vie publique et commence à prêcher, tout comme d’autres, ayant pour nom Jésus ou Josua, qui pullulaient à cette époque en Galilée, et dont la situation de Messie ou Sauveur était identique à celle de Jésus. Ils étaient capables de certains subterfuges, amenant ainsi le peuple à croire en eux, simplement comme chefs de guerre, meneurs d’hommes, mais sûrement pas comme Messie, comme Lui.
À titre d’exemple, un certain rabbi, Hanina ben Dosa, presque contemporain de Jésus, pratiquait, lui aussi, des guérisons, même à distance, mais ne fut pas comme tous les autres, chef de guerre, mais simplement guérisseur. Or, Matthieu a besoin de démontrer, selon sa foi, que ce Jésus en question est bien différent de tous les autres, et que plus que tous les autres, il est CELUI qu’Israël attendait, soit le vrai MESSIE, le CHRIST de DIEU, le Seul, le Vrai, l’Unique.
Après nous avoir présenté Jésus… (depuis sa généalogie, l’annonce à Joseph et Marie, les mages, la fuite en Égypte, le massacre des saints innocents, son retour à Nazareth, le Baptiste, son baptême, les tentations au désert, et le début de sa vie publique, avec ses disciples, les béatitudes, la mission des Apôtres, la radicalité de sa mission, la piété, la confiance au Père avec la prière comme règle d’or, la péroraison universelle qui entraînent les foules à le suivre), tout cela restait dans le domaine de l’introduction de sa vie publique, comme bien d’autres.
La différence qui commence déjà à se dévoiler, c’est que Jésus parle avec autorité, différemment de tous les autres, et confirme que cette autorité lui venant d’un autre et à laquelle il obéît, est celle Dieu le Père, dont Il fait la volonté.  Il est donc important de mettre en ce lieu et place les miracles opérés par Jésus, qui vont démontrer sa propre notoriété Christologique, supérieure à celle de Moïse, et son rôle primordial dans la vie de tous les êtres appelés par Dieu, et dont Il est le seul passage. Nous allons découvrir dans ses sept miracles, une rencontre personnelle avec Jésus, selon une ligne directrice qui est la suivante: 

Guérison d'un lépreux
8, 1- Descendu de la montagne, des foules nombreuses le suivirent.
8, 2- Et voici qu`un lépreux s`approcha, se prosterna devant lui et dit : " Seigneur, si tu le veux, tu peux me guérir. "
8, 3- Il étendit la main, le toucha et dit : " Je le veux, sois guéri. " Et à l`instant sa lèpre fut guérie.
8, 4- Alors Jésus lui dit : " Garde-toi d`en parler à personne; mais va te montrer aux prêtres, et offre le don prescrit par Moïse, en attestation pour eux. "

Guérison de l'enfant d'un centurion
8, 5-Comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion l`aborda et lui fit
8, 6- cette prière : " Seigneur, mon serviteur est couché dans ma maison, paralysé, et il souffre cruellement. "
8, 7-  Il lui dit : " Je vais aller le guérir. "
8, 8- Le centurion reprit : " Seigneur, je ne suis pas digne que TU entres sous mon toit; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri.
8, 9- Car moi qui suis sous des chefs, j`ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l`un : " Va, " et il va; et à un autre : " Viens, " et il vient; et à mon serviteur : " Fais ceci, " et il le fait. "
8, 10- Ce qu`entendant, Jésus fut dans l`admiration, et il dit à ceux qui le suivaient : " Je vous le dis en vérité : dans Israël, chez personne je n`ai trouvé une si grande foi.
8, 11- Or je vous le dis : beaucoup viendront de l`Orient et de l`Occident, et prendront place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux,
8, 12- tandis que les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures : là seront les pleurs et le grincement de dents. "
8, 13- Et Jésus dit au centurion : " Va, et qu`il te soit fait selon ta foi ! " Et à l`heure même le serviteur se trouva guéri.

Guérison de la belle- mère de PIERRE
8, 14- Et Jésus, étant allé dans la maison de Pierre, vit sa belle-mère qui était au lit, tenue par la fièvre.
8, 15- Il lui toucha la main, et la fièvre la quitta; elle se leva et se mit à le servir.

Guérisons multiples
-17 8, 16- Le soir venu, on lui amena quantité de démoniaques, et il chassa d`un mot les esprits et il guérit tous les malades,
8, 17- afin que fût accompli ce qui a été dit par le prophète Isaïe : Il a pris nos infirmités et s`est chargé de nos maladies.

Exigences de la vocation apostolique
8, 18- Jésus, voyant une foule autour de lui, donna l`ordre de passer à l`autre rive.
8, 19- Et un scribe s`approcha et lui dit : " Maître, je te suivrai où que tu ailles. "
8, 20- Jésus lui dit : " Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel des abris, mais le Fils de l`homme n`a pas où reposer la tête. "
8, 21- Un autre, du nombre des disciples, lui dit : " Seigneur, permets-moi d`aller d`abord ensevelir mon père. "
8, 22- Mais Jésus lui dit : " Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts. "

La tempête apaisée
8, 23- Quand il fut monté dans la barque, ses disciples le suivirent.
8, 24- Et voici que la mer devint très agitée, au point que la barque était couverte par les vagues : lui cependant dormait.
8, 25- Ses disciples s`approchèrent, le réveillèrent et lui dirent : " Seigneur, sauve-nous, nous périssons ! "
8, 26-  Il leur dit : " Pourquoi êtes-vous peureux, hommes de peu de foi? " Alors il se dressa et commanda avec force aux vents et à la mer, et il se fit un grand calme.
8, 27- Et les hommes, saisis d`admiration, disaient : " Qui est-il donc, que même les vents et la mer lui obéissent? "


Les démoniaques Gadaréniens
8, 28- Quand il fut arrivé à l`autre rive, au pays des Gadaréniens, vinrent à sa rencontre deux démoniaques qui sortaient des tombeaux; ils étaient si méchants que personne ne pouvait passer par ce chemin.
8, 29- Et ils se mirent à crier : " Qu`avons-nous affaire ensemble, Fils de Dieu? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps? ".
8, 30- Or il y avait, à quelque distance d`eux, un fort troupeau de porcs qui paissaient.
8, 31- Et les démons lui firent cette prière : " Si tu nous chasse, envoie-nous dans ce troupeau de porcs. "
8, 32- Il leur dit : " Allez. " Ils sortirent et passèrent dans les porcs. Et voici que tout le troupeau se précipita par les pentes escarpées dans la mer, et ils périrent dans les eaux.
8, 33- Ceux qui les gardaient s`enfuirent, et ils s`en allèrent dans la ville, où ils racontèrent tout cela et ce qui était arrivé aux démoniaques.
8, 34-  Et voici que toute la ville sortit au-devant de Jésus, et, l`ayant vu, ils le supplièrent de quitter leur territoire

8, 1-8, 4: Guérison d'un lépreux

Premier miracle, le lépreux, osait demander en reconnaissant Sa possibilité de donner, (si tu le veux, je le veux…) se référer à Dt 28, 27-35, et Lv 13 et 14 sur le pur et l’impur que Jésus peut défaire. Il est celui qui a le pouvoir de ramener les exclus à une vie normale. 

8, 5-8, 13: Guérison de l'enfant d'un centurion

Deuxième miracle, croire à son autorité sur tous les maux possibles, sans exception, qui régissent cette terre ; mais de surcroît, le centurion est le premier qui reconnaît en jésus l’envoyé de Dieu, puisqu’il parle de l’autorité à distance, mais identique à celle que le supérieur donne; cela suscite l’admiration de Jésus, la confiance toute gratuite de celui qui ne le connaissait pas, et qu’il n’a pas encore trouvée en ceux vers qui Il a été envoyé (lire la note K dans la TOB sur ce chapitre ) ;
À partir de là, les foules ressentiront d’instinct cette différence. Il en profite pour mettre en garde ceux qui se révolteront contre le Royaume, et annonce de ce fait que les païens eux aussi ont la grâce de Dieu

8, 14-8, 15: Guérison de la belle- mère de PIERRE

Troisième miracle, petit en phrase, mais éloquent de vérité; se laisser toucher par Jésus … car en la touchant et en la guérissant, Jésus donne une place nouvelle à la FEMME, qui jusqu’alors marginalisée était considérée comme partie négligeable...Il place ce récit dans la maison de Pierre, (Église naissante), qu’Il relève chaque fois qu’elle se trouvera en péril, (il la prend par la main), et qui le servira à nouveau dans sa prédication du royaume, (se mit à le servir)... toute une dimension eschatologique demandée au service de l’Église.

8, 16-8, 17: Guérisons multiples

Quatrième miracle, guérisons et exorcismes; aller sans crainte et confiant vers Celui qui peut prendre nos infirmités et guérir nos maladies. (Is 53,4). Jésus réalise ici le ministère pour lequel Il a été envoyé… la citation d’Isaïe, fait ici connaître la philosophie du Royaume en voie d’accomplissement et conclut bien la section par Celui qui actualise sa prédication sur la miséricorde par des guérisons

8, 18- 8, 22: Exigences de la vocation apostolique

Cinquième miracle, un cœur à cœur personnel avec Jésus, pour approfondir son engagement à sa suite; passer sur l’autre rive, en territoires païens, (donc impurs aux yeux des juifs), savoir accepter sans discussion ce que Jésus nous demande, (alors que cela normalement demande réflexion), tout en sachant si nécessaire réfréner nos ardeurs (la vie avec le Christ nécessite un certain inconfort, ce que nous faisons devant le monde quand on n’ose pas se déclarer ouvertement chrétien), ou bien savoir au contraire faire fi de trop de prudence qui cache une certaine crainte.(Tb 1, 17-18)..Pour Suivre Jésus, tout en restant dans le monde, il y a une certaine radicalité à accepter, ce qui démontrera que nous sommes bien de ses disciples.

8, 23-8, 27: La tempête apaisée 

Sixième miracle, l’engagement, cette évocation est déjà pleine de sens lorsqu’on s’embarque vers un monde hostile pour témoigner du Royaume, car on ne manquera pas d’affronter des tempêtes de tout genre, plus violentes les unes que les autres, mais sécurisé par la présence en nous de Jésus… ses grands séismes qui provoquent en nous une certaine crainte, voire même une certaine terreur, mais épreuves cruciales et indiscutables à affronter en tant que disciples du Christ. La foi qui se révèle alors en nous nous montre notre petitesse en sa croyance, car notre foi est vite submergée par la peur; ici Jésus réveille notre ardeur, et nous pousse vers l’avant, en nous demandant de Lui faire une totale confiance. Cela doit démontrer que nous avons dépassé notre étonnement à son égard, et que nous incitons et invitons tous les frères à en faire autant.

8, 28-8, 34: Les démoniaques Gadaréniens

Septième miracle, ne pas craindre d’aller au-devant de certains échecs possibles; tout n’est pas gagné dès les premières paroles, dès les premières rencontres...Ici ce sont les démons qui portent des témoignages à Jésus, et le reconnaissent comme le Messie, le Fils de Dieu, et Son Christ, car ils Lui demandent de les prendre en pitié ( ne nous tourmente pas avant le temps), et vont se transporter avec l’accord de Jésus, de la possession des corps humains, en ceux des porcs, reconnus comme bêtes impures chez les juifs, de façon similaire au paganisme de l’époque. Mais ce paganisme ne se réduit pas spontanément, car il y a et il y aura toujours le refus de Dieu, tout comme ceux qui sortirent de la ville et demandèrent à Jésus de partir de chez eux.

Pour nous contacter

Venir, nous appeler ou nous écrire ..

Adresse

06160 Juan les pins, France

Téléphone

06 8686 1995

E-mail

Armand Scasso
Diacre permament

© Copyright 2020 Cabris-informatique.com - All Rights Reserved / mentions légales /