Evangiles
Synoptiques

Evangiles selon Saint Jean , Saint Matthieu,
Saint Luc et Saint Marc

Ce site est destiné à l'étude des Evangiles selon
Saint JEAN, Saint MATTHIEU, Saint LUC et Saint MARC
Vous y trouverez l'intégralité des 4 Evangiles entrecoupés d'explications afin de mieux interpréter les textes.
Une aide à la compréhension de l'Esprit Saint est aussi disponible.

Saint Jean

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Jean entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Luc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Luc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Marc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Marc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

L'Esprit Saint

Qu'est ce que l'Esprit Saint ? Comment l'expliquer ? Comment se manifeste t-il ? Essayons ensemble d'y voir plus clair.

Évangile de Jésus,
le Christ de Dieu
selon Saint-matthieu

Chapitre 24 

La destruction du temple (24,1-3)
24, 1- Comme Jésus, sorti du temple s`en allait, ses disciples s`approchèrent pour lui faire remarquer les constructions du temple.
24, 2- Prenant la parole, il leur dit : " Vous voyez tout cela, n`est-ce pas? Je vous le dis en vérité, il n`y sera pas laissé pierre sur pierre qui ne soit renversée.
24, 3- Lorsqu`il se fut assis sur la montagne des Oliviers, ses disciples s`approchèrent de lui, à part, et dirent : « Dis-nous quand ces choses arriveront, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde? »

Le commencement des douleurs (24,4-14)
24, 4- Jésus leur répondit : " Prenez garde que nul ne vous induise en erreur.
24, 5- Car beaucoup viendront sous mon nom, disant : " C`est moi qui suis le Christ, et ils en induiront un grand nombre en erreur.
24, 6- Vous aurez à entendre parler de guerres et de bruits de guerre : voyez ! n`en soyez pas troublés, car il faut que tout arrive; mais ce n`est pas encore la fin.
24, 7- En effet on se dressera nation contre nation, royaume contre royaume, et il y aura des pestes, des famines et des tremblements de terre par endroits :
24, 8- tout cela est le commencement des douleurs.
24, 9- Alors on vous livrera à la torture et on vous fera mourir, et vous serez en haine à toutes les nations, à cause de mon nom.
24, 10- Alors aussi beaucoup failliront; ils se trahiront les uns les autres et se haïront les uns les autres.
24, 11- Et il s`élèvera plusieurs faux prophètes qui en induiront un grand nombre en erreur.
24, 12- Et à cause des progrès croissants de l`iniquité, la charité d`un grand nombre se refroidira.
24, 13- Mais qui persévérera jusqu`à la fin sera sauvé.
24, 14: 
24, 14- Et cet évangile du royaume sera proclamé dans le monde entier, en témoignage pour toutes les nations; et alors viendra la fin.

La grande tribulation de Jérusalem (24,15-25)
24, 15- Quand donc vous verrez l`abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, dressée en un lieu saint, que celui qui lit comprenne ! -
24, 16- alors, que ceux (qui seront) dans la Judée s`enfuient dans les montagnes;
24, 17- que celui (qui sera) sur la terrasse ne descende pas prendre ce qu`il y a dans sa maison;
24, 18-  et que celui (qui sera) dans les champs ne revienne pas en arrière pour prendre son manteau.
24, 19- Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !
24, 20- Priez pour que votre fuite n`arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat;
24, 21- car il y aura alors une grande tribulation, telle qu`il n`y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu`à maintenant, et qu`il n`y en aura plus.
24, 22- Et si ces jours n`avaient été abrégés, nul vivant n`échapperait; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.
24, 23- Alors, si quelqu`un vous dit : " Voici le Christ ici ! " ou " là ! " ne le croyez point.
24, 24- Car il s`élèvera de faux Christs et de faux prophètes, et ils feront de grands miracles et des prodiges jusqu`à induire en erreur, s`il se pouvait, les élus mêmes.
24, 25- Voilà que je vous l`ai prédit.

L'avènement du Fils de l'homme sera manifeste (24,26-28)
24, 26- Si donc on vous dit : " Voici qu`il est dans le désert ! " ne partez point; " Voici qu`il est dans le cellier ! ", ne le croyez point.
24, 27- Car, comme l`éclair part de l`Orient et apparaît jusqu`à l`Occident, ainsi sera l`avènement du Fils de l`Homme.
24, 28- Où que soit le cadavre, là se rassembleront les aigles.

Ampleur cosmique de cet avènement (24,29-31)
24, 29- Aussitôt après la tribulation de ces jours, le soleil s`obscurcira, la lune ne donnera pas sa clarté, les astres tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
24, 30- Alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l`Homme, et alors toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l`Homme venant sur les nuées du ciel avec grande puissance et gloire.
24, 31- Et il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu`à l`autre.

Parabole du figuier (24,32-36)
24, 32- Du figuier apprenez cette comparaison : Dès que sa ramure devient tendre et que ses feuilles poussent, vous savez que l`été est proche.
24, 33- Ainsi, lorsque vous verrez toutes ces choses, sachez que (l`événement) est proche, aux portes.
24, 34- Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient arrivées.
24, 35- Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
24, 36- Quant à ce jour et à l`heure, nul ne les connaît, pas même les anges des cieux, mais le Père seul.

Veiller pour ne pas être surpris (24,37-44)
24, 37- Tels furent les jours de Noé, tel sera l`avènement du Fils de l`homme.
24, 38- Car de même que dans les jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on épousait et on était épousé, jusqu`au jour où Noé entra dans l`arche,
24, 39- et qu`ils ne surent rien, jusqu`à la venue du déluge qui les emporta tous, ainsi sera aussi l`avènement du Fils de l`Homme.
24, 40- Alors, de deux (hommes) qui seront dans un champ, l`un sera pris, l`autre laissé;
24, 41- de deux femmes qui seront à moudre à la meule, l`une sera prise, l`autre laissée.
24, 42- Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur doit venir.
24, 43- Sachez-le bien, si le maître de Maison savait à quelle veille le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
24, 44- Tenez-vous donc prêts, vous aussi, car c`est à l`heure que vous ne pensez pas que le Fils de l`homme viendra.

Parabole du majordome (24,45-51)
24, 45- Quelqu`un donc est-il le serviteur fidèle et prudent que le maître a établi sur les gens de sa maison pour leur donner la nourriture au temps (voulu),
24, 46- heureux ce serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera agissant ainsi !
24, 47- En vérité, je vous le dis, il l`établira sur tous ses biens.
24, 48- Mais si c`est un méchant serviteur qui se dise en lui-même : " Mon maître tarde, "
24, 49- et qu`il se mette à battre ses compagnons de service, qu`il mange et boive avec les ivrognes,
24, 50- le maître de ce serviteur viendra au jour où il ne s`y attend pas, et à l`heure qu`il ne sait pas,
24, 51-  et il le fendra en deux, et lui assignera pour lot celui des hypocrites : là il y aura les pleurs et le grincement des dents.

24, 1-24, 3: La destruction du temple

En quittant le temple, Jésus pose un geste lourd de sens… que les disciples ne perçoivent pas encore, extasiés devant la beauté du monument...Jésus en expose alors clairement la totale destruction, concernant de ce fait les deux temples en présence, son propre corps, lieu où réside l’esprit de Dieu, et le temple de pierre, monument érigé par la main de l’homme, dont Dieu s’est détaché, l’alliance ancienne disparaissant à jamais.
Jésus répond de manière indirecte à la question posée par les disciples qui souhaitent savoir quand se produira la fin des temps et quels seront les signes, de sorte que le chrétien doit toujours se tenir en alerte quant à son propre avenir, qu’il soit ou non dans l’immédiateté de la volonté suprême du Seigneur. La question du « quand ? », laisse place à une question plus pertinente ! « Suis-je en cet instant précis de ma vie, en état de me présenter devant le créateur ? », car l’échéance attendue, peut intervenir à tout moment.  

24, 4-24, 14: Le commencement des douleurs

Ces quelques versets lourds de sens, et difficilement expliqués par les exégètes, posent l’éternelle question du pourquoi ? Mais qui est à la place de Dieu pour répondre à cette question, et l’on voit bien ici que Jésus lui-même, s’en remet aux décisions de son Père, sans nous donner d’autres explications. Déroutant, certes, on se rend compte que cela est mieux ainsi, car il est important qu’un véritable disciple du Christ soit dans la spontanéité du travail à accomplir plutôt que dans l’expectative d’une probable fin de monde plus ou moins catastrophique.
Car les préliminaires de cette eschatologie font courir au croyant le danger de l’égarement possible à l’écoute des différentes voix qui se feront entendre, de la part du Malin, pour nous attirer dans le piège mortel de l’erreur, dernière tentative de corruption de sa part, tous les autres moyens ayant échoué.
Depuis le départ du Seigneur et de son retour attendu, il n’y a pas eu, dans notre histoire, de décennie sans guerre ou destruction. .
De faux témoins, de faux prophètes, de faux Christs. Confrontés aux difficultés, certains chrétiens apostasient leur foi, tombent dans les pratiques délatrices, dans la tiédeur religieuse sans que soit advenu ce moment. Pour Dieu, les chrétiens doivent persévérer dans cette phase de douleur et annoncer l’évangile jusqu’aux confins du monde afin que tout être sur cette terre entende parler du Royaume, et soit disposé à en recevoir le jugement.

24, 15-24, 25: La grande tribulation de Jérusalem

Texte a Jésus nous met en garde par sa parole:" voici je vous l’ai prédit" : mis en garde nous n’avons aucune excuse pour fuir l’épreuve tragique décisive et inéluctable.
Lui-même n’as-t-il pas été jusqu'au bout du sacrifice ? Quelle serait notre excuse, à nous qui nous disons ses fidèles disciples ? Prier, garder la foi, respecter le " sabbat", honorer Dieu comme Jésus nous l’a appris, et rester vigilant afin de ne pas nous laisser égarer sur de fausses voies, véritable Péril de notre âme si le désespoir ou la tromperie nous détourne du véritable chemin.
Car même les faux prophètes ou les faux dieux envoyés par Satan sont capables de nous entraîner à la chute, en faisant de vrais miracles. On les démasque lorsqu’ils entraînent les croyants à se détourner de la vraie foi… soyons vigilants, et restons soudés au ressuscité, car là il n’y aura pas d’erreur possible, et DIEU dans sa mansuétude, abrégera cette phase d’angoisse, parce que voulant sauver les justes, Il se refuse à ce que ceux-ci soient éprouvés au-delà du supportable et Sa main tendue, nous tirera des griffes du sacrilège dévastateur.venir

24, 26-24, 28: L'avènement du Fils de l'homme sera manifeste

La venue du Fils de l’Homme venant sur les nuées du ciel, fait écho à Daniel, dn7,13-14, vision prophétique reprise par Jésus, dans laquelle il recevra de son Père, tout pouvoir sur les nations

24, 29-24, 31: Ampleur cosmique de cet avènement

Ce sont les anges qui rassembleront les élus de Dieu, sans que ceux-ci ne se déplacent, en vue du jugement, car le Christ attend de nous une attitude toujours responsable et vigilante. Sous sa conduite, l’erreur est impossible, car les paroles de Jésus ne passeront pas sans avoir accompli leur mission, et elles se vérifieront dans l’histoire à venir, reçues des anciens, et nous les transmettrons à notre tour, car mis en garde, nous devons affronter l’adversité sans jamais nous désister sous quelque prétexte que ce soit.

24, 32-24, 33: Parabole du figuier Parabole du figuier (24,32-36)

La fin doit s’attendre comme on attend la fin d’une saison, inéluctablement pour faire place à une autre saison, et si à l’expérience la fin du monde n’est pas pour demain, les croyants que nous sommes, savons qu’avec chaque génération, un monde se termine et que Dieu jugera chaque génération sur les occasions de progresser qui lui ont été données , et qui auront été irréversiblement gagnées ou perdues. Mais nul ne connaît le moment de la fin, pas même Jésus qui ne cherche pas à savoir.  

24, 34-24, 36: .../...

Jésus s’en remet totalement au Père, lui laissant le soin de décider du moment, tout comme nous devons le faire en ayant envers Dieu, notre créateur, une attitude responsable dans l’attente vigilante d’une histoire qui ne cesse de se construire et qui dure, à travers une foi qui doit être sans défaillance, une route au bout de laquelle il y a un jugement attendu, mais qui ne doit pas nous rebuter, bien au contraire.

24, 37-24, 41: Veiller pour ne pas être surpris (24,37-44)

Le souvenir du déluge, repris ici par Jésus, évoque un avertissement dont les générations de ce temps n’avaient pas tenu compte, leur inconduite les ayant menées à l’engloutissement du fait de leur imprévoyance et de leurs fautes. La vie allait bon train et l'on refusait de savoir que Dieu pouvait intervenir en juge dans la routine du quotidien… comme il en est de ce temps… la venue du fils de l’Homme aura la même brutalité, et ne se fera pas annoncer autrement… à nous d’être vigilants et attentifs au moindre signe.

24, 42-24, 44: .../...

Il est important de veiller en raison du caractère surprenant de l’événement. Nul ne pourra dire ne pas avoir été longuement averti...Il faudrait pour l’éviter ne jamais dormir, tant au sens propre qu’au sens figuré, afin de se trouver prêt en tout temps, la venue du Christ Messie étant tout autant imprévisible… il faut donc être prêt à tout moment...Jésus est-il bien à sa place dans mon cœur, mon âme et mon esprit… est-il bien en face de moi, dans l’autre que je sers… est-ce que je le reconnais dans celui qui me regarde ?

24, 45-24, 49: Parabole du majordome (24,45-51)

Les traits allégoriques de cette parabole en facilitent l’explication, car voilà effectivement ce qui menace le chrétien, ou u le serviteur fidèle à ce qu’il doit faire et qui se fait surprendre à l’improviste par son maître. En pleine activité, soit il se laisse surprendre en tort, car se faisant des illusions sur le retard, voire même le retour de son maître, il s’installe en patron et règne en despote sur ses congénères… la faute la plus grave sera celle d’oublier sa condition de serviteur de ses frères, et de s’installer dans l’existence comme s’il n’avait plus de compte à rendre !

24,50-24,51: .../...

Or le Seigneur viendra de toute façon, et coupera toute relation avec un tel homme, le jugera comme indigne et le traitera du sort des hypocrites, condamnation qui sera sans appel car elle ne laissera plus de place qu’au remords rageur et stérile.

Pour nous contacter

Venir, nous appeler ou nous écrire ..

Adresse

06160 Juan les pins, France

Téléphone

06 8686 1995

E-mail

Armand Scasso
Diacre permament

© Copyright 2020 Cabris-informatique.com - All Rights Reserved / mentions légales /