Evangiles
Synoptiques

Evangiles selon Saint Jean , Saint Matthieu,
Saint Luc et Saint Marc

Ce site est destiné à l'étude des Evangiles selon
Saint JEAN, Saint MATTHIEU, Saint LUC et Saint MARC
Vous y trouverez l'intégralité des 4 Evangiles entrecoupés d'explications afin de mieux interpréter les textes.
Une aide à la compréhension de l'Esprit Saint est aussi disponible.

Saint Jean

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Jean entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Luc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Luc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Marc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Marc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

L'Esprit Saint

Qu'est ce que l'Esprit Saint ? Comment l'expliquer ? Comment se manifeste t-il ? Essayons ensemble d'y voir plus clair.

Évangile de Jésus,
le Christ de Dieu
selon Saint-matthieu

Chapitre 20 

Paraboles des ouvriers envoyés à la vigne (20,1-16)

Le récit se décompose en deux parties : 1) l'embauche: 2) le salaire Nous avons vus, dans la première partie, ceux qui ont suivi les enseignements du Maître et marché de suite selon ses voies. Comme on le comprend bien, la vigne et est abondante, et le Maître régulièrement vient embaucher, car sa vigne ne cesse de fructifier, il faut donc vendanger beaucoup plus que prévu, et il a donc besoin de plus de main d’œuvre La parole transmise par les apôtres donnera tellement de fruits, que les ouvriers seront plus nombreux.
20, 1- Car le royaume des cieux est semblable à un Maître de maison qui sortit de grand matin afin d`embaucher des ouvriers pour sa vigne.
20, 2- Étant convenu avec les ouvriers d`un denier par jour, il les envoya à sa vigne.
20, 3- Il sortit vers la troisième heure, en vit d`autres qui se tenaient sur la place sans rien faire,
20, 4- et leur dit : " Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera juste. "
20, 5- Et ils y allèrent. Il sortit encore vers la sixième et la neuvième heure, et fit la même chose.
20, 6- Étant sorti vers la onzième (heure), il en trouva d`autres qui stationnaient, et il leur dit : " Pourquoi stationnez-vous ici toute la journée sans rien faire? "
20, 7- Ils lui disent : " C`est que personne ne nous a embauchés. " Il leur dit : " Allez, vous aussi, à la vigne.
20, 8- Le soir venu, le Maître de la vigne dit à son intendant : " Appelle les ouvriers et paie-leur le salaire, en commençant par les derniers jusqu`aux premiers. "
20, 9- Ceux de la onzième heure vinrent et reçurent chacun un denier.
20, 10- Quand vinrent les premiers, ils pensèrent qu`ils recevraient davantage; mais ils reçurent, eux aussi, chacun un denier.
20, 11- En le recevant, ils murmuraient contre le Maître de maison, disant :
20, 12- " Ces derniers n`ont travaillé qu`une heure, et tu les as traités comme nous, qui avons porté le poids du jour et la chaleur. "
20, 13- Mais lui, s`adressant à l`un d`eux, répondit : " Ami, je ne te fais point d`injustice : n`es-tu pas convenu avec moi d`un denier?
20, 14- Prends ce qui te revient, et va-t`en. Je veux donner à ce dernier autant qu`à toi.
20, 15- Ne m`est-il pas permis de faire en mes affaires ce que je veux? Ou ton œil sera-t-il mauvais parce que, moi, je suis bon?
20, 16- Ainsi les derniers seront premiers, et les premiers derniers. "

Troisième annonce de la Passion (20,17-19)
20, 17- Comme Jésus allait monter à Jérusalem, il prit à part les Douze et leur dit en chemin :
20, 18- " Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l`Homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, et ils le condamneront à mort,
20, 19- et ils le livreront aux Gentils pour être bafoué, flagellé et crucifié; et il ressuscitera le troisième jour.

Demande de la mère des fils de Zébédée (20,20-23)
20, 20- Alors la mère des fils de Zébédée s`approcha de lui avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande;
20, 21-  Il lui dit : " Que veux-tu ? " Elle lui dit : " Ordonne que mes deux fils, que voici, siègent l`un à Ta droite, l`autre à Ta gauche, dans votre royaume. "
20, 22- Jésus répondit : " Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que, moi, je dois boire? - Nous le pouvons, lui dirent-ils.
20, 23- Il leur dit : " Vous boirez, en effet, mon calice; quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m`appartient pas de l`accorder; c`est pour ceux pour qui mon Père l`a préparé.

Les chefs doivent servir (20,24-28)
20, 24- Ayant entendu cela, les dix autres s`indignèrent contre les deux frères.
20, 25- Mais Jésus les appela et dit : " Vous savez que les chefs des nations leur commandent en maîtres, et que les grands exercent leur empire sur elles.
20, 26- Il n`en sera pas ainsi parmi vous; au contraire, celui qui voudra devenir grand, parmi vous, se fera votre serviteur;
20, 27- et celui qui voudra, parmi vous, être premier, se fera votre esclave.
20, 28- C`est ainsi que le Fils de l`Homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup.

Les deux aveugles de Jéricho (20,29-34)
20, 29- Comme ils sortaient de Jéricho, une foule nombreuse le suivit.
20, 30- Et voici que deux aveugles, assis sur le bord du chemin, entendant dire que Jésus passait, se mirent à crier : " Seigneur, ayez pitié de nous, fils de David ! "
20, 31- La foule les gourmanda pour les faire taire; mais eux crièrent plus fort, disant : " Seigneur, ayez pitié de nous, fils de David ! "
20, 32- Jésus, s`étant arrêté, les appela et dit : " Que voulez-vous que je vous fasse? -
20, 33- Seigneur, lui dirent-ils, que nos yeux s`ouvrent ! "
20, 34- Ému de compassion, Jésus toucha leurs yeux, et aussitôt ils recouvrèrent la vue, et ils le suivirent.

20, 1-20, 7: Paraboles des ouvriers envoyés à la vigne (20,1-16)

La parabole dont il est question ne rabaisse en rien les premiers au rang de derniers, mais souligne avec beaucoup d’insert une égalité de la part de Dieu, et fait ressortir la grâce extraordinaire qui est faite aux pécheurs. On aura compris dans cette parabole qu’il s’agit encore des deux alternatives qui s’affrontent constamment, le « grand »  et le « petit », comprendre toujours qu’il s’agit d’un acte de jalousie, et pas des moindres ! 

20, 8-20, 12 : .../...

Du point de vue humain, tout cela n’est pas conciliable car le problème est celui de la jalousie. Les premiers estiment avoir plus de valeur que les suivants, plus de droits que le second, le troisième, le quatrième, tous les autres et surtout le dernier.  

20, 13-20, 16:.../... 

Au moment de faire les comptes chaque ouvrier se fait un raisonnement très humain de la bonté du Maître, et de ce point de vue ce dernier aspect de la création du Maître est plutôt choquant et insinue que son équité sociale est toute relative vis-à-vis de ceux qui ont travaillé d’avantage, sans penser qu’il a aussi l’équité du cœur.
Pour Dieu, les choses ne vont pas ainsi, elles sont bien différentes. Il a décidé de manifester sa bonté et sa tendresse envers les plus défavorisés, les derniers à avoir entendu la parole, et même envers ceux qui ne l’ont pas entendue. Jésus est venu pour cela et s’intéresse de près à ces démunis, ce qui choque les bien-pensants, comme si Dieu leur enlevait quelque chose … Les fidèles auront toujours droit au Royaume, ne soyons pas jaloux de celui qui viendra à la dernière minute et auquel Dieu tendra aussi les bras. 

20, 17-20, 19: Troisième annonce de la Passion

Nous voilà à l’explication et au dénouement fatal de la montée à Jérusalem, qui ajoute en cette troisième annonce, des détails d’une cruelle précision, et établit le rapport de la double responsabilité des autorités juives, religieuses et civiles, autant que celle des païens ; les uns et les autres refusant et rejetant le Messie.  

20, 20-20, 23: Demande de la mère des fils de Zébédée

Vanité des vanités dit l’Ecclésiaste, tout est vanité !!! En voilà une preuve bien flagrante… en mettant cette requête au cœur des disciples, Jésus nous laisse comprendre qu’il en sera ainsi de tout temps, d’où l’intérêt d’être extrêmement vigilant et de ne pas tomber dans le piège que le Malin nous tend à chaque tournant de notre vie.
La demande reflète bien une totale incompréhension de la part des deux disciples,
(L’orgueil) se trouve bien éloigné de la Passion qui vient juste d’être annoncée!! Jésus redresse donc les fausses idées, et précise l’attitude qu’il attend de chacun d’entre nous. Qui peut boire à la coupe du Maître, sa coupe ? Serions-nous capable du martyre ? Nous savons que certains disciples passeront par ce chemin.

20, 24-20, 28: Les chefs doivent servir

Le Seigneur nous rappelle que les gouvernants de tous bords, religieux et laïcs, quelle que soit leur religion, se signalent invariablement par un esprit de domination et de pouvoir absolu, surtout lorsque le masque du sourire cache la velléité des individus. Qu’il n’en soit pas ainsi entre nous, nous dit Jésus, et son regard perce nos cœurs en nous disant cela, que ceux qui ont autorité, surtout à juste titre, soient serviteurs de tous, et plus encore de ceux qui leur sont les plus proches, ceux qui sont leurs frères.
Qui que nous soyons au service du Royaume, soyons moins enclins à faire valoir notre dignité qu’à nous identifier au Christ Serviteur. Le péché mène à la mort certaine, parce qu’il est l’autodestruction de l’image que Dieu se fait de l’homme, et c’est par solidarité que Jésus prend sur lui le destin mortel des pécheurs, comme juste de Dieu par excellence, ressuscité de la mort.
Jésus emmène avec Lui, tous les croyants. Sa destinée sera la leur et Il les tirera de la fatalité dans laquelle ils sont hélas précipités. Acte d’Amour par excellence, par lequel Jésus nous demande simplement de croire pour être sauvés... Que désirer de plus!! 

20, 29-20, 34: Les deux aveugles de Jéricho

Assis dans un monde de ténèbres et de mort, levons-nous au passage du Maître reconnu, car la prière de ces deux malheureux, doit être constamment l’expression de la prière authentiquement chrétienne, et doit être répétée courageusement comme l’ultime cri de notre foi. Seul le contact du Seigneur peut nous délivrer, n’ayons pas peur de ce contact, soyons comme les disciples qui furent appelés à suivre le Christ, qui partagèrent son enseignement et sa Passion, et ne cessons pas de dire au Tout Puissant : « que nos yeux s’ouvrent pour suivre le Seigneur de gloire que tu nous as envoyé et qui marche chaque jour avec nous sur cette terre dont tu nous as confié la destinée. »  

Pour nous contacter

Venir, nous appeler ou nous écrire ..

Adresse

06160 Juan les pins, France

Téléphone

06 8686 1995

E-mail

Armand Scasso
Diacre permament

© Copyright 2020 Cabris-informatique.com - All Rights Reserved / mentions légales /