Evangiles
Synoptiques

Evangiles selon Saint Jean , Saint Matthieu,
Saint Luc et Saint Marc

Ce site est destiné à l'étude des Evangiles selon
Saint JEAN, Saint MATTHIEU, Saint LUC et Saint MARC
Vous y trouverez l'intégralité des 4 Evangiles entrecoupés d'explications afin de mieux interpréter les textes.
Une aide à la compréhension de l'Esprit Saint est aussi disponible.

Saint Jean

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Jean entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Luc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Luc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Marc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Marc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

L'Esprit Saint

Qu'est ce que l'Esprit Saint ? Comment l'expliquer ? Comment se manifeste t-il ? Essayons ensemble d'y voir plus clair.

Évangile de Jésus,
le Christ de Dieu
selon Saint-matthieu

Chapitre 5

III Le sermon sur la montagne

Les béatitudes (5,1-5,12)
5, 1- Voyant les foules, il monta sur la montagne, et lorsqu`il se fût assis, ses disciples s`approchèrent de lui.
5, 2- Alors, prenant la parole, il se mit à les enseigner, en disant :
5, 3- " Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!
5, 4- Heureux ceux qui sont affligés, car ils seront consolés!
5, 5- Heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre!
5, 6- Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés!
5, 7- Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde!
5, 8- Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!
5, 9- Heureux les pacifiques, car ils seront appelés enfants de Dieu!
5, 10- Heureux ceux qui souffrent persécution pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!
5, 11- Heureux serez-vous, lorsqu`on vous insultera, qu`on vous persécutera, et qu`on dira faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
5, 12- Réjouissez-vous et soyez dans l`allégresse, parce que votre récompense est grande dans les cieux; car c`est ainsi qu`ils ont persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

Sel de la terre et lumière du monde (5,13-5,16)
5, 13- Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel s`affadit, avec quoi le salera-t-on? Il n`est plus bon à rien qu`à être jeté dehors pour être foulé aux pieds par les hommes.
5, 14- Vous êtes la lumière du monde : une ville, située au sommet d`une montagne, ne peut être cachée.
5, 15- Et on n`allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
5, 16- Qu`ainsi votre lumière brille devant les hommes, afin que, voyant vos bonnes œuvres, ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

L’accomplissement de la Loi (5,17-5,19)
5, 17- Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes; je ne suis pas venu abolir, mais parfaire.
5, 18- Car, je vous le dis en vérité, jusqu`à ce que passent le ciel et la terre, un seul iota ou un seul trait de la Loi ne passera pas, que tout ne soit accompli.
5, 19- Celui donc qui aura violé un de ces moindres commandements, et appris aux hommes à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le royaume des cieux; mais celui qui les aura pratiqués et enseignés, sera tenu pour grand dans le royaume des cieux.

La justice nouvelle supérieure à l’ancienne (5,20-5,48)
5, 20- Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des Scribes et des Pharisiens, vous n`entrerez point dans le royaume des cieux.
5, 21- Vous avez appris qu`il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point; mais qui tuera sera justiciable du tribunal.
5, 22- Et moi, je vous dis : Quiconque se met en colère contre son frère [à la légère] sera justiciable du tribunal; et qui dira à son frère : Raca! sera justiciable du Sanhédrin; et qui lui dira : Fou! sera justiciable pour la géhenne du feu.
5, 23- Si donc tu viens présenter ton offrande à l`autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
5, 24- laisse là ton offrande, devant l`autel, et va d`abord te réconcilier avec ton frère; et alors viens présenter ton offrande.
5, 25- Accorde-toi au plus tôt avec ton adversaire, tant que tu es en chemin avec lui, de peur que l`adversaire ne te livre au juge, que le juge (ne te livre) à l`appariteur, et que tu ne sois jeté en prison.
5, 26- En vérité, je te le dis, tu n`en sortiras pas que tu n`aies payé le dernier sou.
5, 27- Vous avez appris qu`il a été dit : Tu ne commettras point d`adultère.
5, 28- Et moi, je vous dis : Quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà commis l`adultère avec elle, dans son cœur.
5, 29- Si donc ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car mieux vaut pour toi qu`un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
5, 30- Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car mieux vaut pour toi qu`un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier n`aille pas dans la géhenne.
5, 31- Il a été dit aussi : Si quelqu`un répudie sa femme, qu`il lui donne un acte de répudiation.
5, 32- Et moi, je vous dis : Quiconque répudie sa femme, or le cas d`impudicité, fait qu’il sera adultère avec elle; et celui qui épouse une répudiée commet l`adultère.
5, 33- Vous avez encore appris qu`il a été dit aux anciens : Tu ne te parjureras point, mais tu t`acquitteras envers le Seigneur de tes serments.
5, 34- Et moi, je vous dis de ne faire aucune sorte de serments : ni par le ciel, parce qu`il est le trône de Dieu;
5, 35- ni par la terre, parce qu`elle est l`escabeau de ses pieds; ni par Jérusalem, parce que c`est la ville du grand Roi.
5, 36- Ne jure pas non plus par ta tête, parce que tu ne peux rendre blanc ou noir un seul de tes cheveux.
5, 37- Mais que votre parole soit : Oui, oui; non, non. Ce qui est en plus de cela vient du Malin.
5, 38- Vous avez appris qu`il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent.
5, 39- Et moi, je vous dis de ne pas tenir tête au méchant; mais si quelqu`un te frappe sur la joue droite, tends-lui encore l`autre.
5, 40- Et à celui qui veut t`appeler en justice pour avoir ta tunique, abandonne encore ton manteau.
5, 41- Et si quelqu`un te réquisitionne pour un mille, fais-en deux avec lui.
5, 42- Donne à qui te demande, et ne te détourne pas de qui veut te faire un emprunt.
5, 43- Vous avez appris qu`il a été dit : Tu aimeras ton proche, et tu haïras ton ennemi.
5, 44- Et moi je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent,
5, 45- afin que vous deveniez enfants de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et descendre la pluie sur les justes et sur les injustes.
5, 46- Si en effet vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains eux-mêmes n`en font-ils pas autant?
5, 47- Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d`extraordinaire? Les païens eux-mêmes n`en font-ils pas autant?
5, 48- Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

5,1 - 5, 12:

Les béatitudes

5, 10: Heureux ceux qui souffrent persécution pour la justice, car le royaume des cieux est à eux! 

Son message s'identifie à celui du Père, Il parle en son nom, impose une doctrine qui va totalement à l’encontre de celle du Messie espéré par les hébreux, eux qui attendaient, espéraient un libérateur guerrier, et qui se trouvent tout à coup devant la Miséricorde personnifiée. Désarroi, désappointement, ébranlement de tant d'espérances qui se retrouvent vaines, anéanties; ce n'est pas encore celui-là qui libérera Israël du joug de l'oppresseur, et qui la fera devenir la première nation dominatrice du monde, imposant ainsi la loi du Dieu Unique
Et voilà qu’au lieu d'un sermon attendu, devant (selon eux) transporter les foules, Jésus leur offre des Béatitudes !!! Alors à quoi peuvent bien servir les miracles accomplis par Lui ? Pourquoi toute cette démonstration de pouvoir et de puissance, si ce n'est pour chasser l'occupant ?
La longue route ne fait que commencer, et son chemin ne sera pas sans écueils, il faudra du temps, de la patience, de la compréhension et du vouloir, pour que s'amorce petit à petit l'idée que Celui qui était annoncé par les prophètes, était effectivement un libérateur, non pas des idées et des volontés humaines, mais de l'âme, du cœur, des consciences, des pensées, le tout étroitement lié à l'Amour du Père, pour que se régénère en se modifiant le genre humain. Il y a là, loin de la coupe aux lèvres.
Jésus présente les béatitudes en catégories différentes allant d'une connotation triste à une connotation joyeuse. On trouvera les approches de toutes ces prévisions dans les textes suivants: (Sop 2,3-5; Gn 13,15 ; PS 34,19; 37,11;40,18). 1) Pour les pauvres, il fait allusion à ceux qui ont un cœur de pauvre, rempli d'Amour;
2) Pour les doux, la terre que leur donne le Seigneur sera leur bien;
3) Pour ceux qui pleurent, non sur eux-mêmes, mais sur la misère du monde, la consolation dans l'œuvre de Dieu est assurée ;
4) Pour ceux qui ont faim et soif de justice, il leur sera donné la justice incarnée, en Jésus lui-même ;
5) Pour les miséricordieux, la miséricorde est d'avance accordée;
6) Pour les cœurs purs, ils verront Dieu, non à la fin du monde, mais tout de suite, sur cette terre qu'ils foulent des pieds avec Jésus ;
7) Pour ceux qui font œuvre de Dieu , leurs noms resplendiront dans les cieux  ,et ils seront appelés fils de Dieu ;
8) Ceux qui souffrent les persécutions sous toutes leurs formes, humaines et tyranniques, sous l’égide de la soi-disant justice, le royaume est à eux, le royaume inauguré par le Christ, qui fera resplendir sa magnificence dès ce bas monde ;
9) Enfin, pour ceux qui auront à souffrir à cause de Jésus, la récompense sera grande, non ici-bas, mais dans les  cieux , au terme de l'effort, du travail accompli; non comme simple mortel, mais comme prophète.

Sur ce point, nous voyons tout de suite deux choses qui s'imposent;
La première, c’est que Jésus s'annonce comme Le Messie, car à cause de LUI, il y aura pour qui veut et voudra le suivre, et cela de tout temps, insultes, persécutions, harcèlement, dénigrement, etc., non à cause d'un idéal futile, mais à cause de Jésus, de Son NOM, de celui qui va s'imposer comme Christ de Dieu, libérateur de l'humanité, car peu seront ceux qui y croiront, et nombreux seront ceux qui outrageront.

La deuxième, c’est que tout travail accompli au Nom de Jésus, quel que soit le temps, passé, présent et à venir, est considéré par Dieu lui-même, comme œuvre de prophète, car de tout temps, le traitement qui est infligé aux prophètes est identique à celui qui sera infligé à tous ceux qui suivront Jésus; mais tout comme pour eux, la récompense est déjà acquise dans les cieux, avec Jésus, et le Père, dans toute leur gloire.

J'attire ici particulièrement votre attention, car tout cela n'est pas donné seulement à certains, quelles que soient leurs conditions, mais à tout un chacun, du plus austère au plus délirant, du plus sérieux au plus joyeux, de l'ouvrier comme du patron, du poltron comme du courageux, de l'esclave au maître, de l'opprimé à l'oppresseur, etc.

 5, 13 - 5, 16: Sel de la terre et lumière du monde 

5- 17 - 5, 19:  L’accomplissement de la Loi

5, 20 - 5, 48: La justice nouvelle supérieure à l’ancienne

5, 20: Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des Scribes et des Pharisiens, vous n`entrerez point dans le royaume des cieux. 


Jésus met ici en grande évidence ce que sera le travail à accomplir pour que grandisse le Royaume, et les différentes comparaisons s'identifieront aux nécessités absolues qui se moqueront, à tout moment et de tout temps, des guerres, des persécutions, des tortures, des afflictions et autres problèmes, car ce qui prévaudra constamment sera la bonne action qui sera manifestée dans le monde, quel qu'en soit le lieu.
Qui peut se passer du sel dans la vie de tous les jours? Personne ! Et Jésus compare les ouvriers du Royaume au Sel de Dieu.
Qui peut se passer de la lumière même pour peu de temps ? Personne ! Et Jésus compare les ouvriers du Royaume au Soleil de Dieu.
Le Royaume consiste dit Jésus, non à abroger la Loi, car la Loi que Dieu nous donne est bonne et nécessaire pour nous, mais à l'accomplir dans son intégrité, selon la version du Maître, selon le désir du Père, loi qui sera certes refusée, car elle dérange et proclame une vérité dure à entendre et à mettre en pratique, mais rien de ce qui sera dit et fait par Jésus ne passera, ainsi que tous ceux qui la révéleront au Nom de Jésus ! Les ouvriers du Royaume. L'unique justice n'est et ne sera que celle de Dieu, surpassant de loin toutes les soi-disant justices des dieux humains, corrompus jusqu'au plus profond de leur être, et voués à rester hors de la vision de Dieu, hors du Royaume, hors du Paradis. Vous vous êtes rendu compte que le sujet abordé était pour le moins assez épineux, et bien sûr nous n'avons pas failli à la règle qui s'imposait, disséquer minutieusement les versets qui s'offraient à notre compréhension. 

5, 26: En vérité, je te le dis, tu n`en sortiras pas que tu n`aies payé le dernier sou. 


La première explication de ces versets était la Différentiation et la Complémentarité de la Loi par Jésus. En effet Jésus se place ici encore, sur la montagne, qui représente les lieux inaccessibles à atteindre pour l'humain sans le concours de Dieu, qui nous attire vers Sa parole, Son enseignement. Jésus ne contredit pas la Loi, édictée par Moïse, et donnée par Dieu, bien au contraire, Il vient compléter cette loi, en lui donnant une dimension plus large, plus importante, plus explicite, plus implicative, et plus accusatrice aussi en quelque sorte, remettant dans le juste contexte inexprimé et inexpliqué par les scribes, les docteurs et les pharisiens, les réelles et profondes pensées, désirs et volontés de Dieu.
De mettre tout individu, devant les responsabilités, devoirs et charges qui sont réellement les siennes, sans hypocrisie, sans partis pris, sans accusation directive, ni sens unique, mais en égale condition d'infraction lorsque devant la Loi, ce qui est fait par l'un ou par l'autre, toutes conditions mises à part, d'appartenance à une famille, caste, tribu, ou même d'un peuple car, tous identiques devant Dieu, et qu'il s'agisse de femme ou d'homme !!! (voir Dt 5,17 et Ex 20,13)
La justice de l'homme, très imparfaite (volontairement ou involontairement exprimée), n'ouvre pas les portes du Royaume, seule la justice de Dieu que le Christ nous enseigne, permet cette possibilité, et personne n'échappera au jugement. Quant à sa justice, quand bien même la miséricorde de Dieu puisse être incommensurable, ce que toutes et tous, du plus profond de notre cœur et de notre âme, nous espérons vivement, il n’est pas moins plus vrai qu'elle existe, et que chacun de nous s’attend à en payer le juste prix, jusqu'à effacement du péché.

5, 30: Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car mieux vaut pour toi qu`un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier n`aille pas dans la géhenne. 


En Mt 5, 27-30, l’explication était la Radicalité et l'Inflexibilité du traitement à opérer, sans temporiser, mais en éradiquant complètement le mal, évitant ainsi toute possibilité de contagion, même si le prix à payer est de se séparer d'un membre !!! Cette radicalité doit réellement nous faire réfléchir, et nous amener à méditer longuement sur les faits et gestes de nos actions, car lequel d'entre nous n’est pas désireux de retrouver, à l'heure voulue, auprès du Père, ceux et celles qu'il a tant aimés sur terre, dans cette vie visualisable. Ne soyons pas de ceux qui seront les absents de cette rencontre ! (voir Dt 5,18 et Ex 20,14)

5, 32: Et moi, je vous dis : Quiconque répudie sa femme, or le cas d`impudicité, fait qu’il sera adultère avec elle; et celui qui épouse une répudiée commet l`adultère. 


Et oui, là, nous avons longuement traité de juridiction sur la faillibilité de l'humain, la tentation, l'adultère, qui inexorablement porte dans la bouche de Jésus sur la prostitution, condamnant aussi bien l'acte sous toutes ses formes, que celui qui le commet et d'autant plus pour celui qui en est la cause... 
Certes, notre monde d'aujourd'hui, devant la facilité des possibilités que lui donne la loi humaine, conditionné par le contexte de notre civilisation, où la foi est reléguée au dernier stade de l'évolution et de l'émancipation, profite et abuse quel que soit son droit légitime ou pas, pour contrevenir allégrement aux volontés divines, oubliant ses devoirs devant son Créateur, auquel d'ailleurs il ne croit plus. La cause en revient au pouvoir fortement médiatisé d'une stratégie ambitieuse et voulue, d'une fausse philosophie hautement proclamée, que l'élaboration de la créature humaine est hors contexte d'une volonté Divine, Créative et Suprême, mais d'une fatale erreur de la nature, dans laquelle l'humain n'a rien à voir, ni aucun parti à prendre, son faillibilisme étant de la même nature que l'erreur... donc que rien ne lui est imputable !
Inutile de vous dire que toute notre bonne volonté, suivie d'exemples plus ou moins expliqués où a fortiori se voulant explicables, ne nous a pas permis de refaire le monde, ni de le changer, mais nous avons retenu qu'il était très important, pour nous croyants, qui avons la foi, que notre mode de vie et notre exemple, restent et perdurent dans les temps à venir, dans les mémoires et le devenir de ceux qui viennent après nous, comme nous l'ont laissé ceux qui avant nous ont cru en Jésus, Messie de Dieu, Christ, Crucifié, Ressuscité, Victorieux et Glorieux en Dieu. Amen.
Pardon à tous, si certains de mes propos ont pu vous choquer, mais mon résumé doit refléter explicitement et exactement la Parole de Dieu, avec toutes les conséquences, positives ou négatives qui touchent chacun de nous, mon devoir de serviteur de la Parole étant de vous transmettre sans omission, et surtout sans fioriture, l’exacte prédication du Maître, sans rien y changer, attirant votre attention sur les faits et dires de certains, qui peuvent volontairement ou involontairement vous induire en erreur.

5, 38: Vous avez appris qu`il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent. 

5, 38: Vous avez appris qu`il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent.
Jésus nous enseigne sur le parjure (Lv 19,18 b) qui en soi, est une profanation aux yeux de l'Éternel et de son Saint NOM, car Jésus nous enseigne que nous ne devons jurer sur rien ! Exactement ! Sur rien ! Notre oui tout comme notre non doit être dit en vérité et en toute sincérité ; chacun doit nous croire sur nos propres dires. Point. À nous de savoir nous exprimer selon les besoins de la cause que nous tenons ou défendons, (Nb 20,3) et de ne pas nous faire prendre à partie sur ce qui risquerait d'être un faux serment (Dt 23, 28 ; 24.)
Jésus dans ce texte appuie fortement sur les propos de Moïse (Nb 30,3) (Qo 5, 3-4) (Pr 20,25) (PS 66,13) ainsi que sur les paroles d'Isaïe (Is 66,1). L'important de ce texte est qu'il nous met en droite ligne sur le chemin de la sainteté, savoir s'adresser aux autres avec une extrême sagesse.

5, 42: Donne à qui te demande, et ne te détourne pas de qui veut te faire un emprunt. 

Jésus se sert des propos et des paroles de Moïse encore une fois, (Ex 21, 22-24) (Lv 24, 20 Ss) (Dt 19,21). Le Christ nous demande avec douceur et acceptation de savoir accueillir, recevoir, écouter, donner, etc., ce n'est pas de l'ordre de la morale, mais de la FOI, simplement, uniquement. De fait la suite des versets 43-49 nous démontre bien l'étroite relation qu'il y a entre la haine et l'amour, et comment l'amour triomphe de toutes les permissivités.
Pour cela trois piliers nous sont exposés ; 1) la prière 2} l'aumône 3) le jeûne. Jésus encore ici, se sert des écritures, pour citer les diverses mises en garde faites par les prophètes, (Lv 19,18 aimer son prochain) (Ex 23,4-5 savoir rendre son bien à autrui, quand bien même il est notre ennemi) (Pv 25,21 dans le besoin, nourrir même son ennemi, si difficile portant à réaliser) (Si 10,6 ne pas tenir rancune) (Ps 108,6 Avoir en tout temps et en tout lieu, avec qui que ce soit, un véritable acte de justice). La perfection ici demandée, fait uniquement l'objet de toutes les annonces (citées ici pour les plus importantes), faites aux cours des temps de l'histoire de ce peuple, qui découvrait petit à petit l'identité du DIEU unique, de son attention pour lui et de son Amour, des droits et devoirs qui désormais allaient lui incomber, et de la conduite qu’il aurait à tenir devant la face des peuples, pour être devant LUI, un peuple choisi, un peuple de prêtres ; tous cela il fallait le comprendre...

5, 48: Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. 

De fait la suite des versets 43-48 nous démontre bien l’étroite relation qui existe entre la haine et l’amour, et comment l’amour triomphe de toutes les permissivités. 

Pour nous contacter

Venir, nous appeler ou nous écrire ..

Adresse

06160 Juan les pins, France

Téléphone

06 8686 1995

E-mail

Armand Scasso
Diacre permament

© Copyright 2020 Cabris-informatique.com - All Rights Reserved / mentions légales /