Evangiles
Synoptiques

Evangiles selon Saint Jean , Saint Matthieu,
Saint Luc et Saint Marc

Ce site est destiné à l'étude des Evangiles selon
Saint JEAN, Saint MATTHIEU, Saint LUC et Saint MARC
Vous y trouverez l'intégralité des 4 Evangiles entrecoupés d'explications afin de mieux interpréter les textes.
Une aide à la compréhension de l'Esprit Saint est aussi disponible.

Saint Jean

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Jean entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Luc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Luc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Marc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Marc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

L'Esprit Saint

Qu'est ce que l'Esprit Saint ? Comment l'expliquer ? Comment se manifeste t-il ? Essayons ensemble d'y voir plus clair.

Évangile de Jésus,
le Christ de Dieu
selon Saint-matthieu

Chapitre 18

Qui est le plus grand (18,1-4) et Le discours sur la vie dans l'Église

18, 1- En ce moment-là, les disciples s`approchèrent de Jésus et dirent : " Qui donc est le plus grand dans le Royaume des cieux? "
18, 2- Alors ayant fait venir un enfant, il le plaça au milieu d`eux
18, 3- et dit : " Je vous le dis, en vérité, si vous ne changez et ne devenez comme les enfants, vous n`entrerez point dans le Royaume des cieux.
18, 4- Celui donc qui se fera humble comme ce petit enfant est le plus grand dans le Royaume des cieux.

Le scandale (18,5-11)
18, 5- Et celui qui reçoit en mon nom un enfant comme celui-ci, c`est moi qu`il reçoit.
18, 6- Mais celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu`on lui suspende une meule à âne autour de cou et qu`on le précipite au fond de la mer.
18, 7- Malheur au monde à cause des scandales ! C`est une nécessité qu`il arrive des scandales; mais malheur à l`homme par qui le scandale arrive !
18, 8- Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le et jette-le loin de toi : il vaut mieux pour toi entrer dans la vie manchot ou boiteux, que d`être jeté, ayant deux mains ou deux pieds, dans le feu éternel.
18, 9- Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; il vaut mieux pour toi entrer borgne dans la vie, que d`être jeté, ayant deux yeux, dans la géhenne du feu.
18, 10-  Prenez garde de mépriser aucun de ces petits, car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est dans les cieux.
18, 11- Car le Fils de l`homme est venu sauver ce qui était perdu.

La brebis égarée (18,12-14)
18, 12- Que vous en semble? Si un homme a cent brebis, et que l’une d`elles vienne à s`égarer, ne laissera-t-il pas sur les montagnes les quatre-vingt-dix-neuf autres pour aller à la recherche de celle qui s`est égarée?
18, 13- Et s`il lui arrive de la retrouver, je vous le dis en vérité, il a plus de joie pour elle que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.
18, 14- De même, n`est-ce pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux, qu`il ne se perde pas un seul de ces petits? Il ressort de l’histoire, l’opposition numérique et donc les soucis démesurés du berger (Jésus) pour une seule de ces brebis qui s’égare (l'un de nous).

Correction fraternelle (18,15-18)
18, 15- Si ton frère a péché contre toi, va reprends-le entre toi et lui seul; s`il t`écoute, tu auras gagné ton frère.
18, 16- S`il ne t`écoute pas, prends avec toi encore une ou deux (personnes), afin que toute chose se décide sur la parole de deux ou trois témoins.
18, 17- S`il ne les écoute pas, dis-le à l`Église; et s`il n`écoute pas même l`Église, qu`il soit pour toi comme le païen et le publicain.
18, 18- En vérité, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

Prière en commun (18,19-20)
18, 19- Encore, en vérité, je vous le dis : Si deux d`entre vous sont d`accord pour demander sur terre une chose quelconque, ils l`obtiendront de mon Père qui est dans les cieux.
18, 20- Car où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d`eux.

Pardon des offenses (18,21-22)
18, 21- Alors Pierre s`approchant lui dit : " Seigneur, si mon frère pèche contre moi, combien de fois lui pardonnerai-je? Jusqu`à sept fois? "
18, 22- Jésus lui dit : " Je ne te dis pas jusqu`à sept fois, mais jusqu`à septante fois sept fois.
18, 23- C`est pourquoi le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.
18, 24- Quand il se mit à régler les comptes, on lui amena un débiteur de dix mille talents.
18, 25- Comme il n`avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu`on le vendît, lui, sa femme, ses enfants et tout ce qu`il avait pour que paiement fût fait.
18, 26- Alors le serviteur, tombé à ses pieds, demeurait prosterné, disant : " Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout. "
18, 27- Touché de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller et lui remit sa dette.
18, 28- Ce serviteur, à peine sorti, rencontra un de ses compagnons de service, qui lui devait cent deniers. L`ayant saisi à la gorge, il l`étouffait, disant : " Paie ce que tu dois. "
18, 29- Son compagnon de service, tombé à ses pieds, le suppliait, disant : " Aie patience envers moi, et je te paierai. "
18, 30- Mais lui ne voulait pas, et il s`en alla le faire mettre en prison jusqu`à ce qu`il eût payé sa dette.
18, 31- Ce que voyant, ses compagnons de service furent grandement contristés, et ils vinrent raconter à leur maître ce qui s`était passé.
18, 32- Alors le maître le fit appeler et lui dit : " Serviteur méchant, je t`ai remis toute cette dette, parce que tu m`as supplié.
18, 33- Ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon de service, comme moi-même j`ai eu pitié de toi? "
18, 34- Et son maître irrité le livra aux bourreaux, jusqu`à ce qu`il eût payé toute sa dette.
18, 35- 18, 35: Ainsi vous traitera mon Père céleste, si chacun de vous ne pardonne à son frère du fond du cœur. "

18, 1-18, 4: Qui est le plus grand et Le discours sur la vie dans l'Église

.../...

18, 5: Le Scandale !
..Et celui qui reçoit en mon nom un enfant comme celui-ci, c`est moi qu`il reçoit.

Voilà une belle leçon d’humilité à suivre; qui est le plus grand ? Réponse des plus décevantes pour les apôtres. En ces temps-là, l’enfant est celui qui doit servir les grands, il n’a pas droit à la parole, il doit obéir en tout, selon le type de l’esclave en vigueur. Saint Paul écrit dans sa lettre (Gal 4,1) que l'enfant même héritier ne diffère en rien d'un esclave tant qu'il est enfant. Nous comprenons le désarroi des apôtres. La réponse de Jésus peut se voir en deux temps :
a) Pour s’intégrer à la vie du Royaume, il faut changer, perdre de sa superbe, oublier d’être adulte et être capable de devenir comme un enfant. Il ne s’agit pas de cultiver une spiritualité puérile mais de reconquérir par choix un esprit de dépendance et d’humilité, image que la société se faisait alors de l’enfant.
b) Celui qui est capable de se considérer comme petit et ne se prend pas pour un GRAND qui a de l’importance, voilà ce qui est premier aux yeux de Dieu pour entrer dans le royaume À l’exemple de Jésus, accueillir un enfant c’est accueillir Jésus lui-même qui s’identifie parfaitement aux enfants lorsqu’on les reçoit pour et comme Lui. 

18, 6-18, 11: .../...

Jésus exprime maintenant par une hyperbole, au prix d’un scandale avéré, les justes dimensions d’un croyant selon l’ordre de sa foi ; dans ces petits, Jésus voit les futurs chrétiens dont la foi reste fragile, et qui sont choqués et découragés par ceux qui se disent GRANDS avec des allures affranchies… qu’ils soient chrétiens ou non , ces maîtres des scandales méprisent les petits en les abaissant et méritent donc tout simplement la mort, par la noyade ou tout autre moyen. Jésus condamne d’abord un monde fatalement poussé au scandale par l’esprit mauvais qui continue d’y mettre l’ivraie par des forces qui lui sont totalement hostiles… la main et le pied symbolisent l’agir de l’homme ; l’œil (regard) traduit les intentions profondes. Ainsi mieux vaut renoncer à certains comportements et couper court à certains désirs même si c’est extrêmement douloureux plutôt que de se voir condamné par Dieu lui-même.
La bonne marche de la communauté chrétienne et la chasse aux scandales commencent par l’ascèse de chaque disciple qui extirpe de lui-même toute occasion de chute. Il faut donc comprendre que le Pied, la Main, l’Oeil désignent les membres responsables de cahots et de chutes que l’Église doit extirper de son sein, et exclure radicalement, car gangrénant la communauté tout entière. Le contexte reste toujours la fragilité de la foi, aussi bien par le rang social que par le peu d’instruction de tous les chrétiens confondus.

18, 12-18, 14: La brebis égarée

Lorsque l’on perd un bien, même insignifiant, il prend soudain une grande importance à nos yeux...Jésus répondait donc aux bien-pensant qui lui reprochaient de les négliger au profit des pécheurs qu’ils croyaient irrécupérables. Pour établir son royaume sans exclure personne, la décision de Dieu passe par le sauvetage de ceux qui sont perdus, et c’est Jésus qui est chargé de cette mission.
Ainsi cette décision de Dieu incarnée en Jésus donne aux petits le droit à plus de sollicitude. Tous les disciples de l’Église du Christ ont donc le droit et le devoir d’avoir une attention toute spéciale pour ceux qui se sentent exclus, égarés ou méprisés, tentés de perdre leur foi à la moindre faiblesse.
Retenons essentiellement que lorsqu’un frère s’égare, il abîme l’image du Père qui est en lui, et il incombe aux frères chrétiens des communautés du Christ encore lucides, de se soucier tout particulièrement de lui comme le rappelle la parabole de la brebis perdue.  

18, 15-18, 18: Correction fraternelle 

.../...

18, 19-18, 20: Prière en commun

Jésus est présenté comme l’unique qui apporte le pardon et prêche la réconciliation ; Le Maître doux et humble de cœur a aussi averti du danger que l’on court à se substituer au jugement de Dieu en prétendant arracher l’ivraie au milieu du bon grain. Il faut se rappeler que toute fraternité souffre d’une double difficulté :
a) Il y a en premier les incroyants, qui ne remplissent plus les conditions d’appartenance au groupe lui-même et en perturbent la bonne marche.
b) Les frictions quotidiennes entre frères (hélas). Ainsi les péchés ici envisagés ne sont pas ceux qui à l’intérieur perturbent la vie de la communauté, ou qui à l’extérieur jettent le discrédit sur le groupe entier, mais des scandales évoqués dans les versets précédents ; l’église en soi ne vit pour le moment pas au ciel, mais agit et travaille sur terre, où subsistent diverses imperfections et il lui arrive de procéder à des exclusions qui ne peuvent subsister aux yeux et au jugement de Dieu mais qui montrent que tout en ayant été tenté tel frère n’est plus supportable...
Ce Dieu dans le ciel ratifiera les décisions de la communauté, sans en exclure sa miséricorde. Comme nous l’avons vu auparavant, dans le sens de lier/délier, la première autorité appartient à Pierre, mais elle s" exerce aussi dans une démarche communautaire ! Donc si Dieu donne ici son aval à l’activité disciplinaire de son Église, celle-ci n’en a pas moins une lourde responsabilité dont les versets 19 et 20 donnent l’esprit.
Rassemblée au nom du Christ, et assurée de Sa présence active et efficace dans les questions difficiles, elle ne doit pourtant pas dans son difficile dialogue avec le pécheur, agir de sa propre initiative en se fiant à sa propre sagesse, mais se mettre d’abord à l’écoute de Dieu et se plonger ensuite dans la prière, pour que réussisse la correction fraternelle. 

18, 21-18, 22: Pardon des offenses

Le lien est fait avec le Royaume et l’Église qui aux yeux de Dieu, au terme, ne feront qu’un et dont la préparation dans les temps est longue et difficile par un manque de compréhension mais surtout de bonne volonté de la part des fidèles

18, 23-18, 34: 

Jésus apprend maintenant à ses disciples: deux principes !
a) Opérer de tout temps un renversement des valeurs, ce par quoi l’homme se fait valoir d’ordinaire.
b) Dépasser l'ambition humaine et demeurer en l’état d’humble serviteur.
La guérison spirituelle de l’homme est bien plus difficile qu’il n’y parait, et c’est cela que Jésus va maintenant s’employer à faire pour nous. 

18, 35: Ainsi vous traitera mon Père céleste, si chacun de vous ne pardonne à son frère du fond du cœur. " 

Pierre retrouve ici son rôle premier, celui de transmettre à la communauté l’enseignement livré par Jésus en réponse à sa question concrète, concernant son Église, exercer le pardon mutuel des offenses… combien de fois, réponse n’acceptant aucune alternative, une multitude incommensurable de fois !! À la réaction en chaîne de la vengeance et de la violence sans fin, Jésus oppose une fraternité qui se doit de disposer d’un pardon sans limites.
Cette parabole explique et exprime ce fait bien précis ! Au premier acte voilà un débiteur qui doit dix mille talents, soit les salaires de plusieurs siècles d’une vie humaine et au deuxième acte un débiteur qui ne doit que trois mois de salaire… on notera sans effort la disproportion quelque peu absurde et ahurissante des sommes mises en opposition.
La leçon que Jésus nous donne en cette parabole rejoint un acte immense de simplicité et d’humilité à notre égard, tout comme lui-même l’a fait au regard de Dieu son Père ! Il nous invite à rejoindre la prière qu’Il nous a donnée dans le « Notre Père ». celui qui a entendu les paroles de l’évangile, et s’est lié à Jésus, est comme un débiteur insolvable qui doit sa vie à la seule clémence et grâce de Dieu; s’il ne pardonne pas à son frère sans calcul et du fond du cœur, il ne se montre pas digne du Père céleste qui lui, nous a remis des sommes exorbitantes de péchés… aux termes, le Père céleste ne comptabilisera pas le nombre de fois où nous aurons pardonné, mais jugera l’acte pratique par lequel chacun, par son intelligence et son effort, agit en ce sens

Pour nous contacter

Venir, nous appeler ou nous écrire ..

Adresse

06160 Juan les pins, France

Téléphone

06 8686 1995

E-mail

Armand Scasso
Diacre permament

© Copyright 2020 Cabris-informatique.com - All Rights Reserved / mentions légales /