Evangiles
Synoptiques

Evangiles selon Saint Jean , Saint Matthieu,
Saint Luc et Saint Marc

Ce site est destiné à l'étude des Evangiles selon
Saint JEAN, Saint MATTHIEU, Saint LUC et Saint MARC
Vous y trouverez l'intégralité des 4 Evangiles entrecoupés d'explications afin de mieux interpréter les textes.
Une aide à la compréhension de l'Esprit Saint est aussi disponible.

Saint Jean

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Jean entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Luc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Luc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

Saint Marc

Découvrir ou redécouvrir l'évangile selon Saint Marc entièrement expliqué afin d'en facilité sa compréhension

L'Esprit Saint

Qu'est ce que l'Esprit Saint ? Comment l'expliquer ? Comment se manifeste t-il ? Essayons ensemble d'y voir plus clair.

Évangile de Jésus,
le Christ de Dieu
selon Saint-matthieu

Chapitre 25 

Parabole des dix vierges (25,1-13)
25, 1- Alors le Royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, sortirent à la rencontre de l`époux.
25, 2- Cinq d`entre elles étaient folles, et cinq étaient sages.
25, 3- Les folles, en prenant leurs lampes, n`avaient pas pris d`huile avec elles;
25, 4- mais les sages avaient pris de l`huile dans leurs vases avec leurs lampes.  
25, 5- Comme l`époux tardait, elles s`assoupirent toutes et s`endormirent.
25, 6- Au milieu de la nuit, un cri se fit (entendre) : " Voici l`époux ! Allez à sa rencontre ! "
25, 7- Alors toutes ces vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes.
25, 8- Et les folles dirent aux sages : " Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s`éteignent. "
25, 9- Les sages répondirent : " De crainte qu`il n`y en ait pas assez pour nous et pour vous, allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. "
25, 10- Mais, pendant qu`elles s`en allaient en acheter, l`époux arriva, et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui au festin des noces, et la porte fut fermée.
25, 11- Plus tard, les autres vierges vinrent aussi, disant : " Seigneur, Seigneur, ouvrez-nous ! "
25, 12-  Mais il répondit : " En vérité, je vous le dis, je ne vous connais pas. "
25, 13- Donc veillez, car vous ne savez ni le jour, ni l`heure.

Parabole des talents (25,14-30)
25, 14- Car il en est comme d`un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs et leur remit ses biens.
25, 15- À l`un il donna cinq talents, à un autre deux, à un autre un, à chacun selon sa capacité, et il partit en voyage. Aussitôt,
25, 16-celui qui avait reçu les cinq talents s`en alla les faire valoir, et il en gagna cinq autres.  
25, 17- De la même manière, celui qui (avait reçu) les deux, en gagna lui aussi deux autres.
25, 18- Mais celui qui en avait reçu un s`en alla faire un trou en terre, et il y cacha l`argent de son maître.
25, 19- Longtemps après, le maître de ces serviteurs revient et leur fait rendre compte.
25, 20- S`avançant, celui qui avait reçu les cinq talents en présenta cinq autres, en disant : " Maître, vous m`aviez remis cinq talents; voici cinq autres talents que j`ai gagnés. "
25, 21- Son maître lui dit : " Bien, serviteur bon et fidèle; en peu tu as été fidèle, je te préposerai à beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. "
25, 22- "S`avançant aussi, celui qui (avait reçu) les deux talents dit : " Maître, vous m`aviez remis deux talents; voici deux autres talents que j`ai gagnés.
25, 23- Son maître lui dit : " Bien, serviteur bon et fidèle, en peu tu as été fidèle, je te préposerai à beaucoup; entre dans la joie de ton maître. "
25, 24- S`avançant aussi, celui qui avait reçu un talent dit : " Maître, j`ai connu que vous êtes un homme dur, qui moissonnez où vous n`avez pas semé, et recueillez où vous n`avez pas répandu.
25, 25- J`ai eu peur, et je suis allé cacher votre talent dans la terre; le voici, vous avec ce qui est à vous. "
25, 26- Son maître lui répondit : " Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne où je n`ai pas semé, et que je recueille où je n`ai pas répandu;
25, 27- il te fallait donc porter mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j`aurais repris ce qui est mien avec un intérêt.
25, 28-  Ôtez donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents.
25, 29- Car on donnera à celui qui a, quel qu`il soit, et il y aura (pour lui) surabondance; mais à celui qui n`a pas, on lui ôtera même ce qu`il a.
25, 30- Et ce serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres extérieures : là il y aura les pleurs et le grincement de dents.

Le jugement dernier (25,31-46)
25, 31- Or quand le Fils de l`homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, il s`assiéra alors sur son trône de gloire,
25, 32- et toutes les nations seront rassemblées devant lui, et il séparera les uns d`avec les autres, comme le pasteur sépare les brebis d`avec les boucs,
25, 33- et il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche.
25, 34- Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : " Venez, les bénis de mon Père : prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la création du monde.
25, 35- Car j`ai eu faim, et vous m`avez donné à manger; j`ai eu soif, et vous m`avez donné à boire; j`étais étranger, et vous m`avez recueilli;
25, 36- j’étais nu, et vous m`avez vêtu; j`ai été malade, et vous m`avez visité; j`étais en prison, et vous êtes venus à moi. "
25, 37-Alors les justes lui répondront : " Seigneur, quand vous avons-nous vu avoir faim, et vous avons-nous donné à manger; avoir soif, et vous avons-nous donné à boire?  
25, 38- Quand vous avons-nous vu étranger, et vous avons-nous recueilli; nu, et vous avons-nous vêtu?
25, 39-  Quand vous avons-nous vu malade ou en prison, et sommes-nous venus à vous? "
25, 40- Et le Roi leur répondra : " En vérité, je vous le dis, chaque fois que vous l`avez fait à l`un de ces plus petits de mes frères, c`est à moi que vous l`avez fait. "
25, 41- Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche : " Allez-vous-en loin de moi, les maudits, au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
25, 42- Car j`ai eu faim, et vous ne m`avez pas donné à manger; j`ai eu soif, et vous ne m`avez pas donné à boire;
25, 43- j`étais étranger, et vous ne m`avez pas recueilli; nu, et vous ne m`avez pas vêtu; malade et en prison, et vous ne m`avez pas visité."
25, 44- Alors eux aussi lui répondront : " Seigneur, quand vous avons-nous vu avoir faim, ou avoir soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne vous avons-nous pas assisté? "
25, 45- Alors il leur répondra : " En vérité, je vous le dis, chaque fois que vous ne l`avez pas fait à l`un de ces plus petits, c`est à moi que vous ne l`avez pas fait. "
25, 46- Et ceux-ci s`en iront au supplice éternel, et les justes à la vie éternelle. "

25, 1-25, 13: Parabole des dix vierges

Veillez donc, dit le maître, car vous ne connaissez ni le jour ni l’heure. Au verset 13, voilà encore une parabole pleine de bon sens, où Jésus nous explique sa venue !!Le rideau se lève sur les jeunes filles endormies, et leur assoupissement n’est pas fautif, car de bonne nature humaine; il indique seulement que l’époux a tardé au-delà du prévisible, pour des raisons diverses, sans importance ici ! Mais sa brusque arrivée réveille tout le monde normalement en attente, et arrive l’heure fatidique où nul ne peut rien pour l’autre. Il est désespérément trop tard! Veiller en toute circonstance, c'est se tenir en toute occasion toujours prêts à suivre le Maître, car pour cette fête extraordinaire à laquelle nous sommes conviés, être invités ne suffit pas, il faut s'être bien préparés.
Ainsi donc, le chrétien ne doit pas être stressé par l'imminence de la fin, qui peut le surprendre à tout moment; il doit prendre des dispositions pour gérer sa foi dans la durée!!! C’est sur ce point précis et capital que portera je pense le jugement divin... pour la plus grande confusion de ceux qui ne vivent que dans l'instant présent; L'ivresse de l'instant, plénitude fallacieuse sans avant ni après, l'emporte hélas parfois et même souvent sur le sens d'un authentique présent, présent qui tire ses leçons du passé et prépare le lendemain. Ainsi donc, si l'Église vit sous l'horizon d'une fin, le jugement se joue aujourd'hui dans tous les choix quotidiens que nous avons à faire.

25, 14-25, 30: Parabole des talents

Nous voilà devant une longue parabole très explicite sur son fait, car pour nous faire saisir l’importance de l’enjeu, Jésus n’hésite pas à prendre l’argent comme exemple, sachant pertinemment que le sens profond de cette réalité ne nous échappera pas. Essayons donc de bien comprendre l’enjeu mis ici en notre présence ; il est question de valeurs qui dépassent de loin notre entendement, tellement les sommes mises en jeu sont faramineuses, notamment pour l’époque évoquée !! Le dépositaire d’un unique talent a en main la somme équivalente à quinze années de salaire d’un ouvrier !!! N’est-ce pas là un acte de confiance sans limites de la part du Maître? Alors que dire de celui qui en a cinq, et de celui qui en dispose de dix !! Le Maître laisse toute liberté à chacun pour la gestion de ces sommes, mais il les différencie en fonction des dispositions de chacun, de l’expérience, de l’absence du Maître, (c’est le cas des apôtres au départ de Jésus) ; que vont donc faire les dépositaires d’un tel trésor ?
La parabole nous démontre que pour bien faire fructifier la valeur sûre qui est mise entre nos mains, nous devons la faire nôtre, pour pouvoir agir en libre partenaire, comme associés. Ne soyons pas surpris du peu d’égard que fera le maître alors revenu, des mérites attendus par nous, mais réjouissons-nous par contraste, de la promotion extraordinaire à laquelle nous accéderons, alors que nous n’y pensions même pas! Entrer dans la joie du Maître, comprendre ici avoir droit à une pleine participation au Royaume de Dieu Inespéré, mais réalisé par la résistibilité !! Chacun aura droit au même bonheur, même si les possibilités sont diverses, faire la différence avec les talents confiés à l’un et à l’autre. La valeur n’a là aucune importance, seul le résultat compte. Pour les peureux, les timorés, les bons à rien, il n’y aura pas de récompense. Nous voilà avertis ! Le Seigneur nous confie toutes les richesses de son Royaume, mais nous ne devons pas oublier qu’à cette confiance correspond l’exigence d’une attitude responsable digne des dons reçus ? Mes chers enfants, ne sont-ce pas là les trésors que le Seigneur m’a confiés et que je vous rétrocède en part, pour qu’à votre tour, vous les fassiez fructifier ? 

25, 31-25, 46: Le jugement dernier

Le jugement présenté ici, récapitule bien au fond tout l’évangile, et met en garde les disciples qui oublieraient que la foi (chrétienne) est un agir se résumant dans l’amour du prochain.
a) Être prêt ! Comment se préparer)
b) L’exigence ! (Être vigilant)
c) Le jugement (Qui nous trouve au travail).
Tous sans exception nous serons appelés au tribunal de Dieu, païen, juif, musulman, catholique ...Celui qui a souscrit au précepte de l’amour n’a aucun souci à se faire ! Le jugement lui en dévoilera la portée dans sa solidarité au Christ.
Jésus ne s'est-il pas toujours identifié sans discrimination et sans limites à tous les humiliés menacés dans leur humanité. Que serait une foi qui ne se concrétiserait pas dans l’obéissance au commandement de l’amour ? En résultat, se mettre à la suite de Christ c’est lui donner le droit de nous juger à tout instant ; ce leitmotiv rappelle que le choix du chrétien est lourd de conséquences ; au bout de toute liberté il y a une sentence !
(Citation d’Albert CAMUS) le chrétien s’avance donc confiant et non point terrifié par ce jugement à venir, ayant pour juge celui qui a voulu partager son destin.

Pour nous contacter

Venir, nous appeler ou nous écrire ..

Adresse

06160 Juan les pins, France

Téléphone

06 8686 1995

E-mail

Armand Scasso
Diacre permament

© Copyright 2020 Cabris-informatique.com - All Rights Reserved / mentions légales /